sept. 29, 2014

Une création pour une citation : Sandrine Deleuze

« L'estime de soi est un baromètre :

il est sur Beau fixe lorsque nous nous jugeons correctement

et sur Avis de Tempête lorsque nous nous désavouons. »

 

Rachel Colas

 

sandrine deleuze, sans chichis, cadeaux alternatifs

 

Sandrine Deleuze, une artiste rêvéaliste qui a beaucoup de choses à nous dire et à partager ! Elle se décrit comme étant "une artiste aux goûts changeants et éclectiques comme ses humeurs". Elle est autodidacte pour la plupart de ses activités créatives... On ne s'ennuie pas avec cette artiste qui a fait les Beaux-Arts en scénographie et à Saint-Luc en architecture d'intérieur à Liège !

 

On peut dire que cette créatrice a plus d'un fil dans sa poche ! D'ailleurs, pour découvrir ses créations en exclusivité, c'est par ICI : www.sandrinedeleuze.be

 

Cette oeuvre a une histoire et une symbolique assez particulière. Qui est cette femme ? Pourquoi y a-t-il une abeille dorée ? Que veulent dire les ailes ? Et les paillettes d'or ? Rien n'est par hasard...

 

Je suis certaine que cette nouvelle année influencera l'aiguille du baromètre du côté où nous déciderons qu'elle doit se diriger. À nous de braver les tempêtes de la vie et de nous ressourcer dans les moments de calme et de beau fixe. Cependant, en attendant de découvrir l'histoire inédite que Sandrine nous confie, je vous invite à admirer les détails de sa création... Sauf deux, qui illustreront ses propos. A jeudi !

 

 

rêve, réalité, oeuvre, peinture, détail,

 

 

rêve, rêvéalisation, réaliser, développement personnel, réussir,

 

 

rêvéaliste, rêve et réalité

 

rêvéaliste, rêve et réalité

 

18:00 Écrit par Rachel Colas dans Citations créatives, Sandrine Deleuze | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | | | Pin it! | |

Commentaires

;-) Absolument délicieux ! merci ! Tu magnifies le truc et c'est divin ^-^ Electriques ou éclectiques, je suis sans hésiter, tiraillées entre ces tendances hihihihihihi Gros bisous et Mille mercis ;-)

Écrit par : sandrine deleuze | janv. 09, 2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.