déc. 10, 2014

Elle vous a plu, vous, l’année 2014 ?

keep calm, rêve, unique, rêvéalistes

 

Les fêtes de fin d’année approchent à grand pas. L’ambiance de Noël pointe le bout de son nez depuis déjà quelques jours. Entre vin chaud et boules de Noël, les cadeaux et gourmandises sont parmi nous. Mais plus que cela, outre l’envie de passer de bons moments entre amis au marché de Noël du coin ou d’autres contrées, outre le plaisir d’offrir et de recevoir, de se retrouver ou de partager des instants magiques en famille,  il est un chose à laquelle je ne déroge jamais…

 

Le changement d’année est prétexte à beaucoup de choses et surtout aux fameuses « bonnes » résolutions. Pour ma part, je m’y tiens. Sans grand effort, j’avoue. Si les décisions prises en début d’année sont appréhendées de manière positive et qu’elles promettent une belle finalité, il me semble que c’est d’autant plus facile de les tenir ! Mais avant d’en arriver à nos souhaits et désirs profonds, il me semble cohérent de prendre le temps une poignée de minutes pour dresser « notre » bilan 2014. Bientôt, nous allons tourner la dernière page du chapitre pour en ouvrir un tout nouveau. Libre à nous d’en écrire le scénario ou de le subir… Et si les aléas de la vie nous tourmentent, au moins, en dorer les contours pour qu’ils soient moins douloureux…

 

Je lisais hier soir un article dans le psychologie Magazine belge de ce décembre. Celui-ci reprenait quelques questions facilitant cette prise de conscience. En voici quelques-unes (*) à vous poser sur l’année 2014 :

 

- Quel a été mon plus grand succès ?
- Comment résumerais-je mon année 2014 en un mot ?
- Quelle est ma plus grande leçon de 2014 ?
- Quel est le meilleur service rendu ?
- Quels sont les trois personnes qui ont eu le plus grand impact sur ma vie ?
- Quel est le plus gros risque encouru et réussi ?
- Quels sont les compliments que j’ai reçus et les compliments que j’ai donné ?
- Qu’est-ce que je laisse derrière moi et que je range dans les archives du passé ?

 

Si l’envie vous prend, accordez-vous quelques instants, seul(e), dans un endroit où vous vous sentez bien, en sécurité, en toute sérénité et allumez, si vous le désirez, une bougie – blanche de préférence – avec, pourquoi pas, un fond de musique si cela vous relaxe. Prenez un stylo et une feuille de papier. Maintenant, c’est à vous de jouer en tête à tête avec vous-même. Sans tricher, s’il vous plaît !

 

Un exercice pas si simple que ça qui permet de se positionner en une sorte « d’avant-après ». À quoi sert de se tourner continuellement vers le passé si ce n’est d’y contempler un bref instant le chemin parcouru ? Aller de l’avant mais en fêtant également ses succès et en apprenant de ses erreurs. Il y a toujours quelque chose de positif à entrevoir. Probablement une croyance de ma part, mais elle me permet bien souvent de dédramatiser les petits accidents de la vie et de renforcer les cadeaux de tous les jours.

 

J’effectue cette sorte de bilan à deux moments de l’année, assez rapprochés d’ailleurs : fin novembre au moment de mon anniversaire puisqu’un nouveau cycle d’un an recommence (même si l’on se trouve dans un cycle plus important de mouvement de vie) et … la nouvelle année, plus axée sur les résolutions qui se veulent définitivement bonnes par définition. Point de défis irréalisables ! Une résolution, c’est comme donner l’autorisation à un rêve (souhait) de se réaliser, de recevoir une liberté d’exister par sa seule détermination. Un projet qui tient à cœur. Cependant, il y a quelques règles à respecter qui ne sont pas immuables. Elles sont reprises dans l’Art de réaliser ses rêves et le jeu de cartes qui s’y trouve peut également vous aider à trouver les moyens de la réaliser. Pour se rêvéaliser, simplement.

 

Bonne réflexion à tous,

 

(*) Questions reprises du Psychologies Magazine n°48, décembre 2014. Article page n°38 – Rubrique « L’écho des coachs » « Décembre, le mois du rétroviseur et des projets initiateurs » - Ecrit par Anne-France Wéry, coach experte en management des relations humaines. http://www.psychologies.be/fr/

 

 

18:03 Écrit par Rachel Colas dans Au quotidien, Invités révéalistes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | | | Pin it! | |

Les commentaires sont fermés.