sept. 25, 2014

Une création pour une citation : Bruno Dupont

 

C’est parfois le petit coup de pouce anodin

qui modifie une destinée

Rachel Colas

 

2011_nous-decrocherons-la-lune.jpg

"Ben quoi ? J'ai monté sur le dos de mon "animalami"
et puis on a décroché la lune !
Après, il nous est arrivé plein de choses ...
mais ça, c'est dans les autres toiles."

 

Titre de la toile présentée : "Nous irons décrocher la lune" en format : 50 x 50 cm - Technique : Peinture acrylique

 

Ce qu'il nous en dit :

 

"Une grande partie de ma démarche artistique s'articule autour, avec et à l'intérieur du monde de l'enfant. A travers différentes facettes, mon travail utilise les codes graphiques de communication des plus petits.

Dans ma série "Graf" dont la toile "Nous irons décrocher la lune" fait partie, j'utilise en grande partie ma main droite. Pour un gaucher, cela revient à retrouver des gestes non encore apprivoisés.  La domestication n'a pas encore eu toute la prise. La maîtrise du geste n'est pas l'objectif a atteindre pour satisfaire un maître.  Il est possible de vivre et d'exprimer sans être formaté.

Est-ce alors une contradiction que de fréquenter encore aujourd’hui les ateliers de l'Académie des Beaux-arts ? A une directrice trop pédago-administrative et pas assez créative, j'ai répondu que les rendez-vous m'obligeaient une présence et que l'entourage d'autres créateurs stimulait mon travail. Allez maintenant lui dire que j'utilise ... ma mauvaise main !

 

Mais qui est-il, ce drôle et attachant personnage ? 

 

"Bruno Dupont alias DéBé est un personnage truculent, né au cœur de la Gaume en 1963, il dépasse de loin Janus, il est protéiforme et "multivisage". Quand il entamait ses toiles, sûr de lui, ses gestes tenaient autant du toréador que du peintre.

Sa peinture est savoureuse. Nous tombions en adoration devant son alchimie et surtout les jus, les stries qui construisaient ses fonds de toiles constituant des oeuvres abstraites à part entière.

On connaît ses carrés, ses triangles, ses maisons, ses personnages, les agencements de toutes ces géométries et constructions qui trottent dans sa tête. Quelques fois son ancien métier de graphiste remonte à la surface d'une laitance riche et rutilante. C'est un poseur d'objets, metteur en scène précis, raconteur d'histoire. Il a un sens quasi maladif de la composition. Bruno Dupont s'est créé trois crédos, pourrait-on dire : les maisons, les personnages et sa série "demin, je seré ..." (les cases).

Il aime avant tout entendre "ses voyeurs, ses spectateurs", dit-il, mais qu'est-ce qu'il aime parler également ! En peinture, ou dans son imaginaire, pour lui c'est la même faconde. » Texte de Pierre-Alain Gillet

Son site, une découverte pour le plaisir des yeux et de l'imaginaire : www.bruno-dupont.eu

 

 

 

 

 

18:30 Écrit par Rachel Colas dans Bruno Dupont, Citations créatives | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | | | Pin it! | |